Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Un eurodéputé conservateur britannique, président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l'Irak, va inviter la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton à dénoncer "une fraude massive" dans le résultat des élections en Irak. "Je vais fournir un dossier étayé au Parlement et au bureau de la baronne Ashton mercredi", a affirmé Struan Stevenson lors d'un entretien téléphonique avec l'AFP.

M. Stevenson a déclaré avoir rassemblé un rapport de 35 pages avec des photos et des témoignages de personnels employés dans des bureaux de vote et de policiers démontrant, selon lui, qu'une campagne a été organisée à une vaste échelle pour fausser le résultat des élections et empêcher la liste du chiite laïc Iyad Allawi de remporter les législatives.

Selon l'eurodéputé conservateur, l'Iran serait impliqué dans cette fraude. "Les empreintes (de Téhéran) sont partout", a-t-il dit.

"Etant donné que nous dépensons des milliards d'euros, si nous avions le sentiment que le gouvernement issu des urnes n'est pas légitime, cela pourrait avoir de graves conséquences", a mis en garde M. Stevenson.

Dans un communiqué publié jeudi, l'eurodéputé britannique avait déjà dénoncé "une vaste campagne pour fausser le résultat des élections, une campagne qui a inclus assassinats, intimidation, chantage et fraude et qui porte toutes les caractéristiques d'être inspirée, financée et dirigée par Téhéran".

"Je peux assurer à ceux qui cherchent à voler les élections irakiennes qu'ils seront dénoncés comme des voleurs et des menteurs et que l'UE ne leur pardonnera pas de sitôt", avait-il dit.

La liste de M. Allawi, au coude à coude avec celle du Premier ministre sortant Nouri al-Maliki selon des résultats partiels, s'est plainte vendredi de "fraudes flagrantes" lors des opérations de vote et de dépouillement pour les législatives en Irak.

(AFP)

IRAN 
DECEMBRE 2019

 29 exécutions

Soulèvement national

1500 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 191 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE