Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Dans un voyage en Finlande, Maryam Radjavi a multiplié les rencontres politiques. Une délégation de personnalités politiques et de parlementaires finlandais est venue l’accueillir à son arrivée à l’aéroport, au milieu d’une foule joyeuse et colorée d’Iraniens.

Cette visite à Helsinki a été l’occasion pour la Présidente élue de la Résistance iranienne de s’entretenir avec la ministre de la Justice. Des échanges fructueux ont également eu lieu au Parlement avec le président de la commission des Affaires étrangères, le président de la commission de la constitution, le président de commission des Droits de l'homme, le président de la commission des Lois, le président de la commission du Travail et de l'Egalité, la dirigeante de la fraction des Verts, le dirigeant du groupe de la coalition de gauche et des dirigeants du groupe socialiste. Elle a enfin rencontré l'adjointe au maire d’Helsinki et le président de délégation finnoise à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe.

Les échanges ont porté sur la situation en Iran et la protection et la sécurité des résidents du camp d'Achraf en Irak.

Mme Radjavi s’est rendue au musée du Marechal Mannerheim, héros national de Finlande, auquel elle a offert un ouvrage sur les martyrs de la Résistance iranienne.

Rencontre avec la ministre de la Justice finlandaise

Maryam Radjavi a été reçue par Tuija Brax, la ministre de la justice finlandaise, le 11 mars au ministère. La présidente élue de la Résistance a brossé un tableau des récents événements en Iran, insistant sur un nécessaire changement de politique des pays européens vis-à-vis des mollahs.

La ministre de la Justice finlandaise n’a pas caché sa grave préoccupation concernant les violations des droits de l'homme en Iran et a déploré les attaques brutales contre le camp d’Achraf les 28 et 29 juillet dernier.
Elle a évoqué ses relations avec défunt Lord Slynn, qui a été juge à la cour européenne de justice, rendant hommage à sa personnalité et à ses efforts sans compter pour Achraf et la Résistance iranienne.

Mme Radjavi lui a offert un recueil sur les martyrs de la Résistance iranienne compilant plus de 20.000 noms de martyrs, complétés de caractéristiques et illustrés de nombreuses photos.