Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Le Premier ministre britannique Gordon Brown et la chancelière allemande Angela Merkel ont réaffirmé jeudi leur "fort soutien" à des sanctions contre l'Iran à cause de son programme nucléaire, a indiqué un porte-parole de Downing street après une rencontre des deux dirigeants.

M. Brown et Mme Merkel se sont entretenus à Chequers, la résidence secondaire officielle du Premier ministre britannique près de Londres, où ils ont abordé des sujets comme l'Iran, la crise économique internationale et le réchauffement climatique.

"En ce qui concerne l'Iran, les deux dirigeants ont montré un fort soutien en faveur de sanctions, et ont affirmé la nécessité de la poursuite de discussions entre partenaires internationaux sur le sujet", a précisé le porte-parole, dans un communiqué.

Le président américain Barack Obama et le président français Nicolas Sarkozy ont adopté en début de semaine aux Etats-Unis une position commune de fermeté vis-à-vis du programme nucléaire iranien.

Un an après le sommet du G20 de Londres qui avait débouché sur une coordination internationale face à la crise financière, les chefs de gouvernement britannique et allemand ont évoqué les mesures nécessaires pour assurer "la réussite d'un autre" sommet du G20 en juin à Toronto, au Canada.

Après cette rencontre, Angela Merkel a reçu la prestigieuse médaille du Roi Charles II décernée par la Société royale, pour son action de promotion de la science.

La chancelière, détentrice d'un doctorat en physique et qui a travaillé dans le domaine scientifique avant de s'engager en politique, a déclaré être "très honorée" de devenir le troisième récipiendaire de cette distinction.

Cette médaille, créée en 1997, est exclusivement décernée à des chefs d'Etat ou de gouvernement étrangers qui "ont contribué de manière importante au développement de la recherche scientifique dans leur pays".

L'empereur japonais Akihito l'a reçue en 1998, et l'ancien président indien A.P.J. Abdul Kalam, en 2007.

(AFP)

IRAN 
DECEMBRE 2019

 29 exécutions

Soulèvement national

1500 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 191 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE