Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif (avec Reuters) - La Belgique a inculpé un diplomate iranien et trois autres personnes d'avoir prémédité un attentat à la bombe contre un groupe d'opposition iranien en exil en France en juin, a déclaré mercredi le procureur belge.

Le diplomate, Assadollah Assadi, travaillait à l'ambassade d'Iran à Vienne. Il a été arrêté en Allemagne parce qu'il était soupçonné d'avoir planifié un attentat contre le rassemblement annuel de dizaines de milliers de personnes, organisé par le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), un groupe d'opposition en exil basé à Paris.

Ce rassemblement accueillait des centaines de parlementaires d’Europe, d’Amérique du nord et du Moyen-Orient, ainsi que de hautes autorités européennes et américaines -- proches de la Maison Blanche. Ces dignitaires étaient venus apporter leur soutien à Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI et à son plan en 10 points pour l’Iran libre de demain.

L’attentat se voulait un carnage.

Mardi, l'Allemagne a livré le diplomate à la Belgique, où il a été accusé d'avoir préparé une attaque terroriste, a déclaré le procureur de la République.

Les trois autres participants présumés ont également été inculpés en Belgique.

Deux d'entre eux ont été arrêtés par la police belge en juin avec 500 grammes (une livre) de TATP, un explosif qui peut être fait maison à partir de produits chimiques facilement disponibles, ainsi qu'un détonateur.

Le diplomate du régime iranien est soupçonné de leur avoir fourni l’explosif au Luxembourg.

Le quatrième suspect a été arrêté en France puis transféré en Belgique.

IRAN 
Octobre 2018

  15 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions, juillet: 40 exécutions, aout : 28 exécutions; septembre : 33 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions