Par Walt Vivienne

Time, 27 avril – Il se peut que les gouvernements occidentaux se pressent pour faire passer des sanctions internationales plus sévères contre l'Iran, mais le programme nucléaire de la République islamique pourrait être confronté à un obstacle plus immédiat : Comment reconstituer ses stocks d'uranium en baisse. 

Lire la suite...

Iran Manif – Selon l’Office de protection de la constitution (la DST allemande), l’Iran et le pakistan surveillent les entreprises allemandes, écrivait le quotidien Die Welte du 27 avril.  Les terroristes essaient de se procurer des pièces d’armes de destrction massives et et les entreprises en possession de cette technologie sont dans leur colimateur.

Lire la suite...

The Washington Post (Reuters), 26 avril - L'Iran est en train de réduire la bureaucratie et assouplit les règles de propriété pour encourager les investissements étrangers sous forme d’actions et d’obligations, a annoncé la télévision d'Etat lundi, alors que ce producteur majeur de pétrole fait face à de nouvelles sanctions de l'ONU pour son programme nucléaire.

Lire la suite...

Iran Manif - L'offensive diplomatique lancée par Téhéran tourne au fiasco, révélant à chaque étape quelques arêtes qui restent en travers de la gorge des mollahs. D'un côté le président ougandais n'a pas voulu se prononcer au sujet des sanctions éventuelles que pourrait voter le Conseil de Sécurité de l'ONU dont il est membre actuellement. Ahmadinejad lors de sa visite n'avait pourtant pas lésiné sur la verroterie et les promesses. L'Ouganda pourrait donc répondre aux sirènes américaines plustôt qu'aux djins iranien.

Et voilà maintenant que le Brésil fait le difficile en demandant l'impossible. En effet le ministre brésilien des Affaires étrangères, Celso Amorim, en visite à Téhéran, a demandé des garanties comme quoi le programme nucléaire iranien n'a pas de "visées militaires". Aïe ! vite du pain pour faire descendre l'arête...

Lire la suite...

Par Warrick et Greg Miller Joby
 
The Washington Post, 25 avril - L'agitation politique en Iran a poussé un nombre croissant de responsables du pays à la défection ou à passer des informations à l’occident, créant un nouveau flux de renseignements sur son programme nucléaire secret, disent des responsables américains.
 
Ces apports ont compliqué le travail sur un rapport très attendu des activités nucléaires de l'Iran, qui représentera le jugement combiné de plus d’une douzaine d'organismes d'espionnage des Etats-Unis.

Lire la suite...

IRAN 
DECEMBRE 2019

 29 exécutions

Soulèvement national

1500 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 191 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE