Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - L'élue républicaine de la Chambre des représentants Ileana Ros-Lehtinen a exprimé ses inquiétudes mardi auprès d'un responsable de l'ONU au sujet de l'influence du Hezbollah au Liban, qu'elle juge "croissante".

"Je suis inquiète du fait que les efforts américains et internationaux au Liban ne fassent pas avancer les objectifs cruciaux concernant la souveraineté libanaise, la sécurité régionale", a indiqué Mme Ros-Lehtinen, qui devrait prendre la tête de la commission des Affaires étrangères de la Chambre en janvier, dans un communiqué après une rencontre avec l'envoyé spécial de l'ONU pour le Proche-Orient, Terje Roed-Larsen.

L'élue s'est inquiétée de "l'influence croissante et la menace du Hezbollah" au Liban. "Le Hezbollah, avec l'aide de l'Iran, de la Syrie, est en train de se réarmer massivement", a-t-elle ajouté avant de préciser: "le gouvernement libanais devient de plus en plus subordonné à l'Iran et la Syrie".

Mme Ros-Lehtinen a appelé a soutenir le souveraineté du Liban et à s'assurer que les commanditaires de l'assassinat du Premier ministre Rafic Hariri en soient jugés responsables.

M. Roed-Larsen s'est chargé de la supervision de la résolution 1559 de l'ONU, un texte adopté en 2004 appelant au "désarmement" des milices au Liban.

(AFP)