Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

news.az, 10 février - « J’ai le regret de dire que l’Iran a récemment essayé de se mêler des affaires intérieures de l’Azerbaïdjan ». Ce communiqué émanait du vice président, secrétaire exécutif du Nouveau Parti de l’Azerbaïdjan (YAP), Ali Ahmadov. Ce dernier a déclaré qu’il considérait cela de manière négative.

« L’Azerbaïdjan n’a jamais tenté de s’immiscer dans les affaires intérieures de notre voisin l’Iran, n’en a pas l’intention à l’heure actuelle, et ne le fera jamais à l’avenir. Nous attendons la même attitude de la part des Etats voisins, y compris de l’Iran. Mais je regrette d’avoir à dire que les tentatives d'ingérence dans les affaires intérieures de l’Azerbaïdjan apparaissent avec évidence dans certains médias.

Les citoyens azerbaïdjanais – résidant à la fois dans le pays et à l'étranger – ont abordé cela avec discrétion et ont exprimé leur opinion. Ils ont installé des piquets de grève devant l'ambassade d'Iran à Bakou. Je considère ces grèves comme normales. Je pense qu'elles doivent être admises en tant que messages de protestation des citoyens azerbaïdjanais adressés aux organes concernés de l'Iran. De telles actions [de l'Iran] doivent cesser » a-t-il-dit.