Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Par Jumana Al Tamimi

Gulf News, 16 juin -  Les ministres des Affaires étrangères du CCG ont à nouveau condamné l'intervention « flagrante » de l'Iran dans les affaires internes des États membres. Dans le communiqué final, suite à leur réunion à Jeddah mardi, les ministres ont déclaré que l'ingérence de Téhéran dans leurs affaires se fait « par le biais de conspirations à l'encontre de leur sécurité nationale, semant des dissensions sectaires parmi les citoyens de ces États »

Le conseil de six membres a qualifié les actes iraniens de « violation de leur souveraineté, de leur indépendance et des principes de bon voisinage, ainsi que des conventions et des lois internationales pertinentes ».

Alors que le conseil des ministres du CCG a souligné la nécessité d'établir de bonnes relations de voisinage, le maintien d'un respect mutuel, la résolution pacifique des conflits et le non-recours à l'usage de la force ou aux menaces. Il a exhorté l'Iran à cesser sa rhétorique et ses campagnes médiatiques hostiles à l'encontre du CCG puisqu'une telle approche ne servirait pas les efforts visant à améliorer les relations.

Vive inquiétude

Le CCG a renouvelé sa « vive inquiétude » quant au programme nucléaire iranien, et a appelé une fois encore Téhéran à respecter les principes pertinents de la légitimité internationale et à résoudre ces questions pacifiquement. Les ministres ont rétabli leur position antérieure appelant à transformer le Moyen-Orient, « dont la région du Golfe arabe, en une zone exempte d'armes nucléaires et d'armes de destructions massives ».

Les États du Golfe poursuivront leurs efforts afin de négocier une fin à la crise politique au Yémen appauvri, a déclaré mardi le ministre des Affaires Étrangères des Émirats arabes unis.

« La situation instable au Yémen est une priorité pour nous », a déclaré Cheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan, ministre des Affaires Étrangères des Émirats arabes unis lors de la réunion des ministres des Affaires Étrangères du Conseil de Coopération du Golfe à Jeddah.

« Nous avons fait d'énormes efforts pour concilier les avis opposés et nos efforts vont certainement se poursuivre sans relâche », a déclaré Shaikh Abdullah.

Le conflit a jusqu'ici vu la mort de centaines de personnes au cours des cinq mois de protestations. Des pressions avaient été exercées par les opposants de l'ancien président Yéménite Ali Abdullah Saleh sur les ministres du Golfe afin qu'ils soutiennent un conseil provisoire pour superviser la transition de ses 33 ans au pouvoir.

http://gulfnews.com/news/region/iran/gcc-condemns-iran-s-interference-in-affairs-of-its-member-states-1.822038