Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Un tribunal de Manama a condamné un Bahreïni à dix ans de prison pour espionnage au profit de l'Iran et condamné par contumace deux diplomates iraniens à la même peine, rapporte mercredi la presse.

Selon le quotidien Akhbar al-Khaleej, le Bahreïni a été reconnu coupable d'avoir transmis depuis 2002 aux deux diplomates iraniens, alors en poste au Koweït, des informations au sujet "d'installations militaires, industrielles et économiques" à Bahreïn. Les informations étaient destinées aux Gardiens de la révolution (Pasdaran) en Iran, a ajouté le journal.

Il a précisé que le Bahreïni avait été recruté par les diplomates iraniens alors qu'il rendait visite à ses proches au Koweït et qu'il était payé pour ses informations.
Selon le quotidien, les deux Iraniens rassemblaient dans le même temps des informations sur l'armée koweïtienne, les forces américaines présentes au Koweït et les installations pétrolières de l'émirat.

Un tribunal koweïtien avait condamné en mars à la peine de mort deux Iraniens et un Koweïtien, arrêtés en mai 2010 pour appartenance à une cellule d'espionnage en faveur de l'Iran. Un Syrien et un apatride avaient également été condamnés à la prison à perpétuité.
Les membres du groupe avaient été inculpés en août 2010 d'espionnage pour avoir transmis des informations sur l'armée koweïtienne et les forces américaines basées dans l'émirat aux Gardiens de la révolution, l'armée idéologique du régime iranien.

L'Iran a démenti tout lien avec les membres de la cellule présumée.

Les relations de l'Iran avec Bahreïn et les autres monarchies du Golfe s'étaient dégradées après le déploiement en mars dans le royaume des troupes saoudiennes et d'autres pays du Golfe, venues aider la monarchie sunnite à réprimer un mouvement de contestation dirigé par des opposants chiites.

(AFP)

IRAN 
OCTOBRE 2019

 13 exécutions

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE