Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - L’ordre d'attaquer l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran donné par Khamenei en personne et le corps des pasdarans et les forces inféodées au bureau de Khamenei l’ont menée. Les allégations comme quoi ce serait des étudiants qui occupent l’ambassade n’est qu’un mensonge éhonté qui ne trompe personne. (voir clip)

C'est ce qu'affirme un communiqué du CNRI. Il  ajoute que la Résistance iranienne condamne avec vigueur l’attaque du fascisme religieux au pouvoir en Iran contre l’ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran, son occupation et la prise en otages de plusieurs diplomates, ainsi que les dégâts matériels occasionnés au bâtiment. Elle estime qu’il s’agit d’une violation grave des conventions de base internationales et que la communauté internationale doit réagir avec fermeté.

La Résistance ajoute que Khamenei veut profiter de la faiblesse de la communauté internationale pour lui faire peur et l'empêcher de prendre des sanctions contre son programme atomique.

Reste à espérer que les marchands d'illusions que sont les partisans de la complaisance, ne vont pas tourner cet acte de terrorisme en preuve de "modération" et de "réforme" des conventions internationales, voire en démonstration de "démocratie", comme ils l'ont fait jusqu'à présent avec la répression. Rappelons qu'aujourd'hui 9 personnes ont été exécutées en Iran.

Il reste à la communauté internationale à respirer un coup, prendre son courage à deux mains et frapper fort avec des sanctions tous azimuts et un soutien à un changement de régime par le peuple iranien et sa résistance.