Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Rapports de l’état-major social des Moudjahidine du peuple à l’intérieur du pays depuis 17000 urnes dans les bureaux de vote de plus d’une centaine de villes.

Selon une évaluation statistique précise de l’état-major social intérieur de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), fondée sur les rapports des témoins oculaires reçus de 17000 urnes à travers le pays, le scrutin du 2 mars a été la plus boudée et la plus scandaleuse mascarade électorale que le fascisme religieux en Iran ait organisé depuis 33 ans au pouvoir.

Selon ces rapports qui couvrent plus d’une centaine de villes, le taux de participation ne dépasse pas les 3% dans certaine villes. Le boycott de cette mascarade a été plus massive à Téhéran et dans les grandes villes comme Chiraz, Ispahan, Ahvaz et Tabriz, de sorte que malgré tous ses efforts pour une mise en scène, la télévision d’Etat n’est pas parvenue à montrer des images d’affluence devant les bureaux de vote même aux heures de pointe dans les quartiers les plus peuplés de la capitale.
D’après les rapports confidentiels du ministère de l’Intérieur des mollahs obtenus par la Résistance iranienne, dans la plupart des villes, le taux de participation a été très inférieur à celui des dernières élections législatives, il y a quatre ans.
Alarmé par la perspective d’un boycott total de ces élections, Khamenei avait déjà donné des consignes pour qu’un taux de participation au dessus de la barre de 60%, soit annoncé, quelque soit la réalité. Outre des mesures de précaution pour publier des chiffres nécessaires pour faire croire à une participation massive, comme l’émission d’une fatwa pour encourager ses propres forces, Khamenei a lui-même déclaré dès les premières heures du scrutin que la participation à cette mascarade aurait une valeur religieuse égale aux prières quotidiennes et « un rapprochement à Dieu », appelant la population à participer pour « assurer la sécurité et la protection du pays ».
En outre, selon les consignes de Khamenei, le Conseil des gardiens de la Constitution et Ahmadinejad se sont mis d’accord sur les mesures pour annoncer un très grand nombre de votants et publier des chiffres astronomiques à cette fin. De son côté, le ministère de l’Intérieur a annoncé que les personnes non munies de leur carte d’identité nationale pouvaient voter en présentant leurs vieilles cartes sans photo, permettant ainsi des fraudes encore plus massives.
De plus, pour forcer la population à participer au scrutin, les agents du régime avaient répandu une rumeur selon laquelle seuls les votants auraient droit aux subsides individuels payés par le régime.
L’ampleur des fraudes surtout celles orchestrée par les agents des Pasdarans et de la milice  Bassidj, comme l’achat de votes en échange de l’argent liquide, a été telle que certains éléments du régime ont crié au scandale. En raison du taux de participation réel nettement plus bas que ce que le régime espérait et pour avoir plus de temps pour organiser des fraudes et le bourrage des urnes, la fermeture des bureaux de vote a été retardée de 5 heures.
L’échec de cette mascarade électorale, alors que le régime des mollahs est embourbé dans d’innombrables crises internes et externes, ne peut qu’exacerber ses crises insurmontables et ses luttes internes, ce qui accélérerait sa chute inéluctable.

 Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 mars 2012 

IRAN 
DECEMBRE 2019

 9 exécutions

Soulèvement national

1000 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 190 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE