Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Reuters - 21.03.12
Les représentants américain, britannique et français au Conseil de sécurité de l'Onu ont accusé, ce mercredi, l'Iran de livrer à la Syrie des armes utilisées dans le cadre de la répression du soulèvement populaire contre le président Bachar al Assad.

«Nous nous alarmons qu'une majorité des violations (...) portent sur des transferts illicites d'armements et de matériel connexe d'Iran vers la Syrie, où le régime d'Assad les utilise pour opprimer violemment le peuple syrien», a déclaré Rosemary DiCarlo, ambassadrice adjointe des Etats-Unis à l'Onu, s'adressant aux membres du Conseil lors d'une séance consacrée au respect des sanctions infligées à Téhéran.

Sanctionné pour la poursuite de ses activités nucléaires sensibles, l'Iran a entre autres interdiction d'exporter des armes. Des rapporteurs de l'Onu l'avait déjà accusé l'an dernier de trafic d'armes au profit du Hezbollah libanais et d'activistes palestiniens.