Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Un récent rapport d'enquête du Pentagone sur l’Iran, publié en décembre 2012, met à jour deux agents du ministère du renseignement des mollahs (Vevak) : Ann Singleton et Massoud Khodabandeh. Il précise également que le site Iran-interlink.org a été mis en place explicitement sur les ordres de Téhéran.

Le rapport de 64 pages, intitulé « Profile du ministère iranien du Renseignement et de la Sécurité », a été préparé en vertu d'un accord entre services de renseignements dans le cadre du programme de soutien à la guerre irrégulière de l’Office d’assistance technique à la lutte contre le terrorisme. Il a été publié par le département fédéral de recherche de la Bibliothèque du Congrès américain.

Le Vevak, avance le rapport, soutient activement les gardiens de la révolution en Iran qui sont impliqués dans une kyrielle d’attentats terroristes de l'Argentine au Liban. 

Le rapport précise que pour s’opposer à l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), le VEVAK recrute, outre des Iraniens, des ressortissants étrangers, comme des Britanniques.

Le rapport indique que Massoud Khodabandeh a été embauché par le Vevak à la fin des années 1990 et sa femme Ann Singleton en 2002.
 
Le rapport publie des photos du couple qui «a fait de nombreux voyages en Iran et à Singapour, le pays où ces services contactent ses agents étrangers».

Selon le rapport du Pentagone, Singleton a reçu une formation du Vevak « lors de son séjour à Téhéran ».