Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Gouvernement canadien, 29 janvier 2013 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante : « Je suis inquiet quant à l’impartialité de l’enquête sur l’attentat à la bombe commis en 1994 contre le Centre culturel juif, en Argentine, si l’Iran y participe, compte tenu du fait que des preuves crédibles laissent croire que l’Iran a été mêlé à cet acte de terrorisme.

« Il semble maintenant que l’Iran sera à la fois juge et partie, ce qui n’est pas sans nous inquiéter.

« Le soutien constant de l’Iran à des organisations terroristes comme le Hezbollah et le Hamas, de même que son incitation au génocide du peuple juif, sont bien documentés. Ce sont précisément les raisons pour lesquelles le Canada a inscrit récemment l’Iran sur la liste des États qui soutiennent le terrorisme.

« Les victimes de cet attentat ont droit à la justice, et cela sera impossible si l’Iran se joint à cette enquête. »

Le Canada est résolu à poursuivre la lutte mondiale contre le terrorisme et à exiger des comptes des auteurs et des partisans du terrorisme.

Le 7 septembre 2012, le Canada a officiellement inscrit l’Iran sur la liste des États qui soutiennent le terrorisme, en application de la Loi sur la justice pour les victimes d’actes de terrorisme. Il a également inscrit la Force al-Qods des Gardiens de la révolution islamique comme une entité terroriste en vertu du Code criminel, le 20 décembre 2012.

http://www.international.gc.ca/media/aff/news-communiques/2013/01/29b.aspx?lang=fra&view=d