Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Al Arabiya TV, 4 avril – Un homme, qui serait un officier iranien détenu par l’Armée syrienne libre, a parlé à Al Arabiya jeudi et déclaré qu'il entraînait des snipers pour le régime du président syrien Bachar el-Assad.

Il a affirmé qu'il entraînait des hommes dans la province d’Idlib dans l’ouest du pays, dans laquelle – a-t-il ajouté – il est resté pendant des mois.

« Je m’appelle Hamid Wossouq, et je viens de la ville de Chiraz. Je suis resté à al-Fouaa et à Kafriya pendant cinq mois pour travailler avec les snipers. En Iran, je travaillais pour le Bassidj (milice paramilitaire iranienne). Je demande l'aide de la république islamique », a-t-il dit aux caméras d'Al-Arabiya.

Wossouq serait entré en Syrie via la Turquie et a déclaré qu'il y avait des soldats iraniens déployés dans le pays pour aider le régime d'Assad à combattre les rebelles.

« À al-Fouaa et Kafriya, Bousra, Tartous et Damas, il y a des soldats iraniens combattant aux côtés de l'armée d'Assad. »

Les dirigeants de l’Armée syrienne libre ont qualifié la capture de Wossouq de « découverte précieuse » et de preuve terrifiante contre les revendications du régime syrien qu'aucun soldat iranien ni membre du mouvement chiite libanais du Hezbollah n'était présent dans le pays.