Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

AFP, 26 mai - En Syrie, « l'armée syrienne s'est infiltrée à l'intérieur de l'aéroport de Debaa par le nord-ouest, après s'être emparée de la ligne de défense des rebelles. Les combats se déroulent désormais à l'intérieur », a déclaré à l'AFP une source militaire.

Cet ancien aéroport se trouve à 6 km de Qousseir, sur la seule route au nord de la ville. D'après des militants, ce sont les forces spéciales de l'armée et le Hezbollah qui ont mené l'assaut.

Sur sa page Facebook, le militant Hadi al-Abbdallah, qui se trouve dans la ville, a lancé un cri désespéré. « O mon Dieu, Qousseir est détruite et brûle. Des centaines d'obus, de missiles tombent sur la ville ».

La Tansikiyat (comité de coordination sur le terrain) de Qousseir a appelé à l'aide, également sur Facebook. « Si Qousseir tombe, nous nous relèverons plus. Aidez-nous, envoyez-nous de l'argent, de la nourriture et des médicaments ».

 

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, qui s'appuie sur un réseau de militants et de sources médicales, les violences ont fait au moins 30 morts, essentiellement des combattants rebelles, samedi dans la zone de Qousseir.

Dans un message, le chef par intérim de l'opposition syrienne, George Sabra, a déclaré à Istanbul : « Des milliers d'Iraniens et leurs collaborateurs terroristes du Hezbollah ont envahi la Syrie ».

« Je dis aux gens honorables, aux moujahidine, aux héros : comme je vous ai toujours promis la victoire, je vous en promets une nouvelle », a déclaré le chef du Hezbollah lors d'une cérémonie tenue à Machghara, dans le sud-est du Liban, à l'occasion du 13e anniversaire du retrait israélien du Liban.

« La Syrie, c'est la protection arrière et le support de la résistance. La résistance ne peut rester les bras croisés quand sa protection arrière est exposée et quand son support se brise. Si nous n'agissons pas, nous sommes des idiots », a-t-il souligné.

Pour Ghassan al-Azzi, professeur de sciences politiques à l'Université libanaise, « les Iraniens ont demandé au Hezbollah de s'engager une fois pour toute et de façon publique car cette guerre doit décider de l'avenir de l'alliance entre l'Iran et la Syrie et peut-être de toute la région ».

Le mouvement chiite a dépêché 1.700 hommes pour la bataille de Qousseir, selon une source proche de l'organisation.

 

IRAN 
DECEMBRE 2019

 29 exécutions

Soulèvement national

1500 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 191 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE