Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Radio Farda - Le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn a déclaré que l'Iran " ne sera pas autorisé à fermer un seul jour le détroit d'Hormuz " et a appelé Téhéran à reconsidérer ses politiques régionales.

Dans une interview accordée à Paris à Asharq Al-Awsat, le cheikh Khalid bin Ahmed Al Khalifa a critiqué indirectement l'accord nucléaire avec l'Iran, affirmant qu'il portait sur le programme nucléaire de Téhéran mais ne traitait pas de la question de son programme de missiles ni de ses interventions dans les pays régionaux.

"L'Iran a commis de graves erreurs lorsqu'il est intervenu dans les affaires des pays de la région et y a envoyé son argent, ses armes et ses milices. La situation actuelle est due à l'accord nucléaire dont Washington s'est retiré. Cet accord portait sur le programme nucléaire de l'Iran et laissait de côté ses programmes balistiques... et la politique d'hégémonie iranienne", a déclaré Cheikh Khalid.

Après l'annonce par les États-Unis, le 22 avril, de leur décision de mettre fin aux exemptions accordées à des pays pour l'achat de pétrole iranien malgré les sanctions américaines, les dirigeants de Téhéran ont intensifié leurs menaces de fermer le détroit d'Hormuz.

Le chef du Commandement central des États-Unis, le général Kenneth McKenzie, a déclaré le 27 avril que les États-Unis déploieraient les ressources nécessaires pour contrer toute action dangereuse de l'Iran, a rapporté Sky News Arabia.

Le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn a également souligné dans son interview que l'Iran devrait reconsidérer sa politique à l'égard de la région et des États-Unis.

"Nous voyons une occasion pour Téhéran de revoir sa politique, qui l'a jusqu'à présent menée au bord du gouffre ", a-t-il déclaré.

IRAN 
JUIN 2019

 19 exécutions

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE