Asharq Al-Awsat - La scène politique en Irak, depuis sa création en 1921, est différente de celle de tout autre pays arabe. D'une monarchie renversée au système républicain sous Abd al-Karim Qasim à la prise du pouvoir par le parti Baas en 1968, qui est resté jusqu'à l'invasion américaine en 2003, les Irakiens se sont efforcés de chercher une vie meilleure.

Lire la suite...

The Washington Times - 7 novembre 2019 - Une prétendue fondation religieuse iranienne finance secrètement le terrorisme et les espions, comme le recrutement de l'ancienne spécialiste du renseignement de l'armée de l'air Monica Witt, qui a fait défection en Iran en 2013 avec de précieux secrets de sécurité, affirme un groupe dissident dans un nouveau rapport.

Lire la suite...

Bureau du procureur général, District de Columbia, USA - Ahmadreza Mohammadi-Doostdar, 39 ans, de nationalité américaine et iranienne, et Majid Ghorbani, 60 ans, de nationalité iranienne et résidant en Californie, ont plaidé coupable des accusations découlant de leurs activités de surveillance et de collecte de renseignements permettant d'identifier des citoyens américains et des ressortissants américains étant membres du groupe d’opposition les Moudjahidine du peuple [d’Iran] (OMPI/MEK).

Lire la suite...

Daily Sabah - Les manifestations en Irak, qui ont commencé au début de ce mois, ont pris une nouvelle tuornure. Commençant comme une protestation contre le taux de chômage élevé, les pénuries d'énergie et la corruption, les manifestants scandent maintenant des slogans contre l'Iran et ses mandataires dans le pays. Plusieurs vidéos diffusées sur les médias sociaux montrent que les gens agitent des drapeaux irakiens devant les ambassades et consulats iraniens non seulement à Bagdad mais aussi dans des villes comme Karbala, considérée comme un lieu saint parce que le petit fils assassiné du prophète Mohammad, Hossein, y est enterré.

Lire la suite...

The Financial Times - Ce n'est pas sa maison "de luxe" qui a attiré l'attention des Iraniens. Ce n'était même pas la Mercedes-Benz haut de gamme, décrite par un procureur comme le paiement du rôle présumé d'Ammar Salehi dans une fraude bancaire de 26 millions de dollars. Ce qui a vraiment surpris les gens, qui ont été victimes de la corruption aux plus hauts niveaux du pouvoir en Iran, c'est que M. Salehi a été arrêté.

Lire la suite...

IRAN 
NOVEMBRE 2019

 9 exécutions

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE