Des arguments en faveur de la désignation du Corps des gardiens de la révolution islamique (pasdaran) et du ministère iranien du Renseignement comme organisations terroristes étrangères.

Limacharlienews - le 6 avril 2019 par Ali Safavi - En 1987, Mohsen Rafiqdoust, un ancien commandant du Corps des gardiens de la révolution islamique (pasdaran), menaçait les États-Unis. "Les Etats-Unis savent que le TNT et l'idéologie, qui ont en un seul coup envoyé en enfer 400 officiers, sous-officiers et soldats[américains] du quartier général des Marines ont été fournis par l'Iran."

Lire la suite...

Iran News Wire - Le procureur général de l'Iran a déclaré aujourd'hui que la publication de "fausses" nouvelles sur les inondations dans les médias sociaux constituait une violation de la sécurité, ajoutant que ceux qui publiaient de telles nouvelles seront sanctionnés pour "atteinte à la sécurité du pays".

Lire la suite...

Al Monitor - Une traînée de morts et de destructions laissées par des pluies diluviennes dans le nord et le sud de l'Iran a jeté une ombre noire sur le Norouz cette année. Le Nouvel An iranien - qui a commencé le 21 mars - avec des célébrations, des visites familiales et des voyages de vacances n'a jusqu'à présent été qu'un gâchis pour beaucoup de ceux qui l'avaient planifié depuis des mois.

Lire la suite...

The New York Times - 14 février - Le comportement de Téhéran fait mentir l'idée qu'il associe conciliation et conciliation. En fait, il associe conciliation et mépris. Depuis ses débuts il y a 40 ans cette semaine, la République islamique d'Iran a profité du généreux bénéfice du doute de la part d'observateurs crédules en Occident. L'histoire n'a pas été dans le sens de leur sympathie.

Lire la suite...

History News , 10 févr. 2019 - par Walid Phares *- Cette semaine, les États-Unis et la Pologne accueilleront conjointement une réunion ministérielle visant à « promouvoir la paix et la sécurité au Proche-Orient », l'accent étant mis sur le « rôle déstabilisateur de l'Iran dans la région ». Le rassemblement international qui se tiendra à Varsovie les 13 et 14 février a déjà été présenté par Téhéran comme un effort mené par les États-Unis pour isoler et ébranler davantage le régime des ayatollahs.

Lire la suite...

IRAN 
NOVEMBRE 2019

 10 exécutions

Soulèvement national

200 manifestant tués

3000 blessés

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE