Selon les estimations d’experts en sécurité, plus d’une centaine de personnes travaillent en Autriche pour les services secrets iraniens.

Die Presse, 8 janvier 2013, Vienna – Ce n’est qu’un petit paragraphe dans un rapport de 64 pages sur le ministère iranien du Renseignement et de la Sécurité (le Vevak) publié par le département de recherche de la Bibliothèque du Congrès américain en décembre à Washington. Mais il jette une lumière particulière sur l’Autriche : « Vienne (...) serait remplie d’agents du Vevak. Ceci est dû à la constance des bonnes relations entre l’Iran et l’Autriche depuis la révolution », dit le document publié par la « bibliothèque du Congrès ».

Lire la suite...

Les pro-régime s'élèvent contre un marché qui a permis la libération de 48 otages iraniens

Le Monde, 13 janvier - Seul l'Iran a, jusqu'à présent, matière à se réjouir du plus important échange de prisonniers jamais réalisé depuis le début de la guerre civile en Syrie. Ses 48 ressortissants retenus en otages par les rebelles syriens ont été libérés, mercredi 9 janvier, à Damas, avant de repartir, le lendemain, à Téhéran, où la presse a salué leur libération comme une victoire nationale. Ces 48 hommes, accusés par les insurgés d'être des conseillers militaires venus aider le régime de Damas, ont été présentés par Téhéran comme des pèlerins, avant de concéder que se trouvaient parmi eux des gardiens de la révolution à la retraite.

Lire la suite...

Résumé par l’eurodéputé Struan Stevenson

9 janvier 2013 - Un récent rapport d'investigation du Pentagone et du département Fédérale de Recherche de la Bibliothèque du Congrès américain, fait des révélations frappantes sur l'étendue des activités du ministère du Renseignement et de la Sécurité iranien (Vevak) contre les opposants, en particulier les efforts pour discréditer la principale opposition, l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI).

Lire la suite...

Iran Manif – L’échec de la politique de complaisance, couplé à la sortie de liste noire de la principale opposition iranienne, les Moudjahidine du peuple d’Iran, semblent avoir sorti Washington de son hybernation en lui permettant d’ouvrir des yeux tout ronds de surprise sur l’immense toile d’araignée mise en place par les services secrets iraniens, y compris aux USA ; déploiement à vrai dire opéré avec l’onction des jusqu’auboutistes de la complaisance avec les mollahs.

Lire la suite...

IRAN 
NOVEMBRE 2019

 14 exécutions

Soulèvement national

1000 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 187 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE