Politicshome.com – Par Bob Blackman, député britannique - Samedi 27 juillet, les communautés anglo-iraniennes organisent une grande manifestation à Londres, en présence de personnalités politiques multipartites. Loin d'être le premier du genre, cette manifestation fait suite à des événements similaires ayant eu lieu récemment à Washington, Bruxelles, Berlin et Stockholm par des Iraniens en exil et des partisans de la coalition de l'opposition iranienne, le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

Lire la suite...

The Washington Examiner - Des milliers d'Irano-Américains ont participé récemment à un rassemblement à Washington et l'un de leurs appels a été entendu lundi : Le président Trump a sanctionné le Guide suprême iranien Ali Khamenei. L'une des grandes priorités des participants au rallye de vendredi sera beaucoup plus longue à réaliser, mais ils insistent sur le fait qu'ils ne veulent pas que l'administration le fasse à leur place : un changement de régime en Iran.

Lire la suite...

Iran Manif - Quand les Iraniens ont renversé la dictature du chah en 1979, ils aspiraient à la liberté, la justice et la démocratie. Les mollahs ont volé la révolution et leur ont imposé une dictature religieuse. Depuis 40 ans, ils luttent contre les extrémistes au pouvoir et au fil des ans, grâce à leur mouvement organisé, le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), ils ont structuré une alternative démocratique et un programme clair de démocratie. C’est ce programme qu’ils vont soutenir à Bruxelles le 15 juin et c’est ce programme que le régime des mollahs et ses lobbies étrangers tentent d’ensevelir sous des tombereaux de calomnies et de fake news.

Lire la suite...

Que cette nouvelle année iranienne qui arrive avec le printemps, apporte la liberté et la démocratie en Iran. Un Iran vidé de tous les mollahs et rempli d'amitié de solidarité entre Iraniens et de paix et de coexistence avec tous ses voisins.

 

 

Iran Manif - Le 8 février a vu défiler à Paris des centaines d'associations iraniennes venues dire au monde que 40 annés de dictature en Iran ça suffit et qu'il est grand temps d'écouter ce que les Iraniens ont à dire: ils veulent vivre dans un Iran libre et démocratique. Deux notions essentielles qui forment la trame du programme en 10 points de Maryam Radjavi, dirigeante de l'opposition iranienne. La manifestation en images : 

Lire la suite...

Sous-catégories