Iran Manif - La multiplication des manifestations en Iran allant de pair avec une crise économique aigue et un rejet général de la dictature, ont poussé les mollahs dans leurs retranchements. Pour éviter les foudres populaires, les imams du vendredi, porte-parole officiel du pouvoir, se lancent dans des diatribes alambiquées qui traduisent surtout la panique qui s'est emparée de tout le système.

Lire la suite...

Iran Manif – Toute la semaine dernière des manifestations importantes ont secoué une dizaine de villes, grandes et petites, en Iran. Les slogans visaient autant la misère et l’inflation, que la corruption et la dictature religieuse. Loin d’être un mouvement isolé, c’est la suite d’une explosion de colère apparue en décembre dernier et dont les flammes n’ont cessé de brûler. Afchine Alavi, porte-parole de la résistance iranienne nous éclaire au micro de France Info, le 6 aout.  

Lire la suite...

Le Point.fr - Pour Edward Luttwak, historien et ancien membre du Conseil de sécurité de la présidence Reagan, les données économiques condamnent l'empire des mollahs. 

Le Point.fr : Les manifestations récentes sont-elles plus graves pour le régime que celles de 2009 ?

Edward Luttwak : Je ne sais si les manifestations de ces derniers jours vont s'étendre dans le pays. Je ne sais s'il s'agit des prémices d'une deuxième révolution. Mais ce qui est sûr, c'est que les chiffres ne plaident pas en faveur de l'Iran et que la faillite du pays est inévitable. Ronald Reagan exaspéra l'élite américaine et effraya les leaders européens en refusant la coexistence pacifique avec l'Union soviétique, mais il vécut assez longtemps pour voir celle-ci décliner et s'effondrer. Il y a une chance raisonnable pour que Donald Trump, qui a pris le contre-pied d'Obama et refuse de coexister avec l'empire islamique iranien, ait aussi la satisfaction de voir la chute du régime des ayatollahs.

Lire la suite...

Sous-catégories