Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Quelque 100.000 Iraniens se sont rassemblés samedi à Paris pour faire entendre leur demande de changement de régime en Iran lors d'un rassemblement organisé par le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a écrit l'édition anglaise du grand quotidien arabe Asharq Al-Awsat le 10 juillet.

 

" Dans le plus grand rassemblement du genre, des milliers d'opposants iraniens ont appelé à la chute du gouvernement en Iran.

La dirigeante de l'opposition iranienne Maryam Radjavi a déclaré lors de son discours d'ouverture que la seule solution était un changement de régime pour améliorer la stabilité dans la région. Elle a dit qu'un "changement de régime" en Iran est la "seule solution" pour sortir de cette situation qui se "dégrade".

Elle a également accusé les dirigeants de l'Iran de soutenir les massacres commis par le régime syrien et a appelé à mettre fin à l'ingérence iranienne en Irak et au Yémen.

"Tant que l'occupation de la Syrie, de l'Irak et du Yémen par ce régime continuera, on ne pourra combattre Daech avec efficacité", a-t-elle dit aux milliers de militants.

Elle a également déclaré : " Le nombre de ceux qui résistent au régime du guide suprême (Wilayat al-Faqih) augmente et leur influence s'étend."

Radjavi a ajouté: "La faction de Khamenei qui cherchait une sortie pour échapper à la crise interne a échoué."

La dirigeante de l'opposition a averti que la répression s'était intensifiée et que le nombre d'exécutions avait augmenté de deux à trois fois depuis la révolution iranienne.

Le rassemblement accueillait aussi tout un éventail d'anciens responsables et politiciens américains, européens et du Moyen-Orient venus montrer leur soutien au CNRI.