Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Lundi 24 octobre une foule compacte est venue manifester à Téhéran devant l'hôpital Baghiatollah en faveur de la libération du prisonnier politique Mohammad Ali Taheri.

 

Cet homme emprisonné pour avoir pratiqué de la médecine douce et créé un groupe ésotérique aux nombreux adeptes, est dans une énième grève de la faim. Il a purgé sa peine et aurait dû être libéré. Le régime des mollahs le maintient en prison, d'où sa décision de cesser de s'alimenter. D'où la décision de ses partisans, dnt énormément de femmes, de manifester malgré les risques de violences des forces de sécurité et d'arrestation.

Les forces répressives n'ont pas tardé à charger, violemment, à leur habitude. les coups ont plu et les arrestions avec. Des dizaines de personnes ont été interpellées. Beaucoup de manifestants se sont trouvés mal après l'avalanche de coups et ont dû se rendre dans des centres de soins. On salue leur courage.