Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Les célébrations officielles du sinistre 4 novembre 1979 - avec l’occupation de l’ambassade des Etats-Unis et sa prise d’otages - à Téhéran et dans d'autres villes d’Iran se sont heurtées à l'indifférence générale de la population, notamment des jeunes et des étudiants, malgré la pleine mobilisation du régime.

La dictature religieuse avait déployé tout un dispositif de gardes anti-émeutes, de services de renseignement et de forces de sécurité sur le trajet du défilé par crainte de rassemblements de protestation.

En raison de la fermeture des écoles, seul un petit nombre d'élèves ont été emmenés de force dans la rue Taleghani, à l'intersection de Valiasr à Téhéran.
À Karadj, en banlieue, les gens ont déchiré des bannières célébrant le 4 novembre. Dans le quartier Fardis, de cette ville, les écoles ont été fermées pour contraindre les enfants à descendre dans la rue. Le régime a même déployé des tireurs d'élite sur le toit de certains immeubles.

A Chiraz, des miliciens ont été envoyés sur le terrain, mais les élèves des écoles ont réclamé la libération des enseignants emprisonnés.

A Kazeroun, seuls deux petits groupes d’enfants ont été forcés à entrer en scène. Les forces de sécurité ont été déployées en haut des immeubles par peur des protestations populaires.

A Assadabad, Hamedan, le régime a donné à chaque élève une pancarte pour défiler. Beaucoup ont abandonné la marche et les banderoles.

A Ispahan, les élèves ont été contraints de se rendre à la manifestation en bus. Des étudiants ont brûlé des banderoles du régime lors du rassemblement.

L'indifférence à l'égard de cette célébration a été telle que les médias d'Etat ont été très limités dans la publication de photos.

IRAN 
Novembre 2018

  14 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions, juillet: 40 exécutions, aout : 28 exécutions; septembre : 33 exécutions; octobre : 25 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions